2.000 personnes réunies au Mont Mézenc pour dire « oui » à l’accueil des migrants

Photo DR / En Haute-Loire, 2.000 personnes ont manifesté pour souhaiter la bienvenue aux migrants

A la veille du début du démantèlement de la jungle de Calais, 2.000 personnes, selon les gendarmes, ont bravé le mauvais temps pour gravir le Mont Mézenc en Haute-Loire, ce dimanche, pour souhaiter la bienvenue aux migrants. Au total, 1.784 ressortissants étrangers seront hébergés dans les 47 centres d’accueil de la région Auvergne-Rhône-Alpes. 133 dans la Loire, dont 65 dès cette semaine.

Le Mont Mézenc n’a pas été choisi au hasard. Les manifestants ont voulu adresser un message fort au président de région Laurent Wauquiez qui s’était vigoureusement opposé à l’arrivée de migrants. Stéphane Gemmani est conseiller régional d’opposition et à l’initiative de ce mouvement « pro-réfugiés »

« 1 pour 5.000 habitants, très franchement,
ce n’est pas une invasion »

Pour Stéphane Gemmani, la région Auvergne-Rhône-Alpes peut largement supporter l’accueil de quelque 1.800 migrants. Ce n’est pas la mer à boire selon lui

Photo DR / En Haute-Loire, 2.000 personnes ont manifesté pour souhaiter la bienvenue aux migrants

Rédacteur en chef
Infos matinée