2 millions d’euros pour l’hebergement des femmes victimes de violences en Auvergne-Rhône-Alpes

Photo @Prefecture Région

Après les mesures présentées sur le plan national pour lutter contre les violences conjugales ce lundi matin, c’est au tour de la Région Auvergne-Rhône-Alpes de renforcer à l’échelle locale son dispositif.

Dans un communiqué, la Région explique avoir doublé le budget consacré à l’hébergement d’urgence de femmes victimes de violences, à savoir 2 millions d’euros. Une somme déloquée en 2020 qui servira de fonds d’investissement.

En 2019  déjà, 1 million d’euros avait été débloqué par la région pour ces hébergements, destinés aux victimes et leurs enfants. Une enveloppe « abondée de 700 000 euros supplémentaires au regard du nombre de dossiers déposés » souligne la Région. Ainsi, plus de 117 logements d’urgence ont été financés.

L’objectif est de construire 300 hébergements d’ici deux ans, en accord avec le Comité région d’Action Logement Auvergne-Rhône-Alpes.

Défense et sécurité dans les transports

Toujours sur la région, 650 lycéennes ont pu bénéficier de « bonus » sports de défense via le Pass’Région.

Sur l’ensemble du mandat, 85 millions d’euros sont mobilisés afin d’améliorer la sureté de voyageurs dans les cars, métro, trams, trains et bus de la région.

39 19

Sur le plan national, le bilan du grenelle contre les violences conjugales a donc été présenté ce lundi matin par Edouard Philippe le premier ministre. A retenir de ce plan : le renforcement d’un numéro, le 3919, accessible 7 jours sur 7 et 24h sur 24. A cela s’ajoute la possibilité de déroger au secret médical si un médecin en ressent le besoin.

Au totale, une cinquantaine de mesures ont été présentées pour un budget de 360 millions d’euros rien que pour lutter contre ces violences conjugales. Pourtant, pour plusieurs associations, ce n’est pas suffisant. Ces dernières soutiennent que certaines de ces mesures existent déjà.

Photo @Prefecture Région

Journaliste
Infos après-midi