415 places d’hébergement pour les personnes vulnérables dans la Loire cet hiver

A homeless man sleeping on a bench at night in the city

Il revient chaque 1er novembre : le dispositif de mise à l’abri hivernale a été présenté par la préfecture de la Loire ce jeudi. Sur le département, 131 places d’hébergement en plus sont mises à disposition des personnes vulnérables, ce qui porte à 415 le nombre de places au totale. Attention, ces hébergements là sont accessibles seulement en cas d’épisode de grand froid. Les explications de Thierry Marcillaud, directeur départemental la cohésion sociale :

« On ouvre graduellement en fonction des besoins.(…) L’accueil est lié à des questions de vulnérabilité, suivant leur état de santé, suivant la présence d’enfants. Il y a des indicateurs de Météo France avec des températures qui sont négatives, en dessous de -5 degrés, -10 degrés« . 

Composez le 115

Un dispositif qui propose des hébergements mais qui comprend aussi des maraudes effectuées par des associations pour repérer les sans-abris et évaluer leur besoin.  Et attention à ne pas confondre avec le dispositif d’accueil des demandeurs d’asile. Les précisions du préfet de la Loire, Evence Richard :

« Il y a deux types de dispositif, à l’année à la fois dans le cadre de l’urgence sociale : comment on prend quelqu’un qui est très marginalisé et on essaie de le mettre progressivement dans du logement de droit commun. Il y a le dispositif de droit commun pour les personnes qui ont déposé des demandes d’asile et puis on a les dispositifs dit d‘urgence hivernale« .  

Sur le bassin stéphanois, l’établissement des Lauriers propose 93 places d’hébergement. Un dispositif hivernal qui représente 1 million d’euros pour l’Etat sur notre département. A retenir également ce numéro d’urgence : le 115, à composer si vous êtes en présence d’une personne en difficulté sur la Loire.

 

A homeless man sleeping on a bench at night in the city

Journaliste
Infos après-midi