Acte 11 des gilets jaunes : nuit jaune et barricades à Châteaucreux ce samedi

Les gilets jaunes réunis dans le centre-ville de Saint-Etienne, pour l'acte 11 des gilets jaunes.
crédit photo : ACTIV RADIO

Une centaine de « gilets jaunes » ont joué les prolongations samedi soir à Saint-Etienne en déambulant dans le centre-ville de 20 heures à 22h30. Une unité de gendarmes mobiles de l’Allier les a maintenu à distance de la préfecture, à l’occasion de cette première « nuit jaune » organisée dans la Loire.

Les chiffres de la mobilisation sont stables

Dans l’après-midi, environ 750 « gilets jaunes » avaient manifesté dans les rues de Saint-Etienne et 550 autres à Roanne, selon les chiffres de la préfecture de la Loire.

Le défilé n’a pas provoqué d’incident dans les rues de Roanne, où les femmes étaient mises à l’honneur en étant placées en tête de cortège.

À Saint-Etienne, après l’incendie des deux sapins sur la chaussée aux abords de la préfecture, des incidents sont apparus en fin d’après-midi dans le quartier de la gare de Châteaucreux où des manifestants ont tenté d’installer des barricades sur la chaussée en utilisant des barrières de chantier, avant des les incendier. Les forces de l’ordre ont fait usage de grenades lacrymogènes pour les disperser.

Onze manifestants avaient été interpellés par la police en début de soirée.

Au cours de la matinée, plusieurs dizaines de « gilets jaunes » ont bloqués l’accès de deux stations-service du Gier : la BP située le long de l’A47, dans le sens Saint-Etienne Lyon, la Total Access qui se trouve dans la traversée de Saint-Chamond.

Les gilets jaunes réunis dans le centre-ville de Saint-Etienne, pour l'acte 11 des gilets jaunes. crédit photo : ACTIV RADIO

Journaliste