A l’Hôpital de Roanne, le service radiothérapie célèbre ses 30 ans

hopital-roanne

Cela fait 30 ans que l’Hôpital de Roanne abrite un centre de radiothérapie. Un outil indispensable pour le traitement du cancer, qui a traité 15000 patients depuis 1988 à raison de 3400 consultations et 14000 séances par an. Le service dirigé par le docteur Jean-Philippe Suchaud dispose de deux salles de traitement, équipés d’un scanner et de deux accélérateurs de particules qui permettent de traiter la majorité des pathologies cancéreuses : sein, métastase, urologie, ORL ou encore appareil digestif. Près d’une vingtaine de professionnels de la santé évoluent au quotidien dans le service radiothérapie de l’Hôpital de Roanne, dont trois médecins radiothérapeutes.

Jean-Philippe Suchaud évoque le rôle de la radiothérapie dans le traitement du cancer :

Gouvernance partagée avec le CHU de Saint-Etienne au 1er janvier 2019

L’Hôpital de Roanne, qui envisage des investissements dans les cinq ans pour renouveler son parc d’accélérateurs de particules et son scanner, passera en gouvernance partagée avec le CHU de Saint-Etienne au 1er janvier 2019. L’occasion pour Clément Caillaux, directeur par intérim de l’établissement roannais, d’évoquer sa situation après sa mise sous tutelle entre 2014 et 2015, ainsi que les impacts de cette nouvelle étape :

Journaliste
Commentateur des matchs de la Chorale de Roanne