A Montbrison, la taxe d’habitation n’a pas augmenté depuis 2014… Comment fait-on ?

Le maire de Montbrison Christophe Bazile / photo ACTIV

La taxe d’habitation, on en reparle ce lundi avec ce hashtag devenu viral sur les réseaux sociaux ces derniers jours : #balancetonmaire. Pour dénoncer les villes qui ont choisi d’augmenter la fiscalité locale alors que le gouvernement a promis dès cette année une baisse de la taxe d’habitation de 30% pour 80% des ménages. Dans la Loire, la taxe augmente cette année dans un tiers des communes environ. A Saint-Etienne comme à Roanne, pas de hausse. Ni à Montbrison… où la taxe d’habitation n’a pas augmenté depuis 2014. C’était une promesse de campagne. Promesse difficile à tenir mais les aides d’autres collectivités permettent de s’en sortir, comme l’explique le maire de Montbrison Christophe Bazile

Christophe Bazile espère que l’Etat tiendra parole. L’Etat doit compenser au centime près les pertes de recettes fiscales pour les communes liées, donc, à la baisse de la taxe d’habitation.

« Si les communes augmentent la taxe d’habitation, c’est de la faute de l’Etat »

Pour Christophe Bazile, si des communes sont obligées d’augmenter les impôts ce n’est pas de la faute des maires…

Christophe Bazile voit dans la fusion des communes une solution pour mutualiser les moyens et faire face au désengagement de l’Etat. Il continue de plaider pour un rapprochement de Montbrison avec Savigneux

Le maire de Montbrison Christophe Bazile / photo ACTIV

Rédacteur en chef
Infos matinée