A45 : le président de la CCI métropolitaine Emmanuel Imberton y croit encore

Les défenseurs de l’A45 reprennent espoir… En décembre dernier, un recours a été déposé devant le Conseil d’Etat par les collectivités locales (Saint-Etienne Métropole, le Département de la Loire et la Région) pour faire annuler la décision de la ministre des transports d’abandonner le projet d’autoroute entre Saint-Etienne et Lyon.

« Le chef de l’Etat n’a pas à faire une marche arrière
sur cette autoroute, mais un coup d’accélérateur »

Et surtout, le président de la République en personne a estimé que l’Etat s’était mal comporté dans ce dossier. C’était la semaine dernière lors du déplacement d’Emmanuel Macron dans la Drôme. Il avait été interpellé par le maire du Chambon-Feugerolles et président de l’association des maires du 42 Jean-François Barnier. Le président de la CCI Lyon Métropole – Saint-Etienne – Roanne,  Emmanuel Imberton, y voit des raisons d’espérer

Rappelons que l’A45 fait l’objet d’une déclaration d’utilité publique valable jusqu’en juillet 2020.

Rédacteur en chef
Infos matinée