Aéroport de Saint-Etienne Loire : quel avenir après la fin des vols low-cost ?

aéroport

C’est la fin des vols low-cost à l’aéroport de Saint-Etienne Loire, à Andrézieux-Bouthéon. Dernier aller-retour entre Saint-Etienne et Porto ce vendredi. Samedi, pour la dernière fois, la compagnie Ryanair assurera la liaison entre Saint-Etienne et Fès au Maroc. Et après ? Que va-t-il se passer pour la plateforme ligérienne ?

Un aéroport « sous perfusion » jusqu’en 2024 ?

Après, c’est un peu le flou qui règne… Une chose est sûre, il va falloir faire des économies. L’aéroport stéphanois enregistre un déficit de 2 millions d’Euros pour 165.000 voyageurs. Selon nos informations, l’objectif serait de ramener ce déficit à 700.000 Euros, pour 10.000 voyageurs par an, en misant sur les vols charters et les voyages d’affaires. C’est en tout cas la volonté du nouveau président du syndicat mixte de l’aéroport, en charge de la gestion du site, Georges Ziegler. « Sans aéroport, nous n’aurions pas eu l’Euro 2016 et nous ne pourrions pas avoir des matches de foot aux JO de 2024 », assure-t-il au micro d’ACTIV.

Trouver un nouveau modèle économique pour l’aéroport ligérien… Voilà l’enjeu désormais. Que va-t-il advenir des personnels ? Là aussi, la question n’est pas réglée. Le site restera-t-il « sous perfusion » jusqu’aux JO de 2024 pour après devenir ensuite un simple aérodrome ? Le Président de l’agglo stéphanoise Gaël Perdriau ne le souhaite pas. Saint-Etienne pourrait être à l’avenir la seule métropole de France à ne pas avoir d’aéroport.

Vitamine Vacances reste à l’aéroport

L’agence de voyage, Vitamines Vacances, dont les locaux se situent dans l’aéroport a d’ores et déjà annoncé qu’elle restera au même endroit, a fait savoir son patron Philippe Gaillard, coupant court à des rumeurs de déménagement. Pour rappel, la compagnie Pegasus qui assurait les liaisons entre Istanbul et Saint-Etienne s’était déjà retirée en mars dernier.

Rédacteur en chef
Infos matinée

  • Louis Caillon
  • metal hargneux

    Déplacé !réaliste surtout désolé pour les personnes concernées mais fallait s y attendre un jour ou l’autre, quand à votre commentaire vraiment limite garder le pour vous !!vous êtes hors sujet.

  • Hassinat

    Pourquoi vivement la fermeture vous pensez pas que ces plusieurs personnes qui vont ce retrouver sans emplois votre commentaire est je pense un peut déplacé

  • metal hargneux

    Ce site devrait être fermé depuis bien longtemps,un gouffre financier qui ne rapporte absolument rien à la région et oui les pros aéroport !! Y en a marre de payer ses compagnies de voyous c est lamentable,vivement la fermeture !

  • Duc Thomas

    Pourquoi Lyon ne rachèterait pas l’aéroport pour en faire des vol locaux ou autre comme Beauvais pour paris il me semble

  • Pourquoi

    Bonjour,
    Je ne comprend pas cet acharnement pour l’aéroport de Saint Etienne qui coût une véritable fortune depuis des années. Maintenant, on nous dit qu’ils vont développer les vols charters et les vols d’affaires, ce qui va forcément entrainer de la nuisance sonore et de la pollution et en plus, ils annoncent qu’ils vont encore perdre de l’argent. L’aéroport de Lyon est à moins de 100km de Saint Etienne et si les voies de communication (train, autoroute) entre les 2 villes étaient correctes, il faudrait moins d’une heure pour si rendre. Donc, au lieu de dépenser sans logique, il faudrait mieux faire de grand travaux sur l’A47 et faire une voie ferrée moderne pour aider les milliers de personnes qui galèrent au quotidien pour aller travailler et en plus, ces travaux serviraient également pour les grands événements (foot, JO, …). Merci.