Affaire Maëlys : Nordhal Lelandais est passé aux aveux, les restes du corps retrouvés

Photo S.Thizy / DR

C’est une affaire qui a ému toute la région et bien au-delà : la disparition de la petite Maëlys en août dernier en marge d’un mariage en Isère a connu ce mercredi après-midi son épilogue. Le principal suspect Nordhal Lelandais a avoué avoir tué « involontairement » la fillette de 9 ans et caché le corps. Le procureur de la République de Grenoble l’a confirmé au terme d’une audition par les juges d’instructions, qui s’est déroulée à la demande de Lelandais

L’avocat de Lelandais « soulagé » restera aux cotés de son client

Les restes du corps de l’enfant ont été découverts, sur les indications de Nordhal Lelandais, dans une forêt en Savoie. Le suspect a été confronté à de nouvelles preuves, notamment des traces de sang de la petite fille retrouvées dans sa voiture.  Il a cependant refusé de préciser les circonstances du décès.

L’avocat de Nordhal Lelandais, Maître Alain Jakubowicz, a lui aussi tenu une conférence de presse mercredi en fin de journée. Tout en pensant aux parents de Maëlys, il se dit « soulagé » par les aveux de son client et assure qu’il continuera de l’assister.

Lelandais, un nom qui revient dans d’autres dossiers

Nordhal Lelandais, 34 ans, est aussi mis en examen dans un autre dossier : celui de la mort d’un jeune militaire à Chambéry. Par ailleurs, on en parlait il y a quelques jours sur ACTIV, l’enquête sur la disparition d’un jeune homme 22 ans, originaire de Firminy , à Chambéry en octobre 2010, vient d’être greffée au dossier Lelandais. Sa famille n’accuse pas mais veut comprendre pourquoi ce jour d’octobre 2010, il n’est jamais rentré alors qu’il était simplement parti – comme tous les jours – à l’Université de Saint-Etienne.

 

Photo S.Thizy / DR

Rédacteur en chef
Infos matinée