Affaire Sanogo : l’ASSE condamnée !

Boubacar Sanogo

Boubacar Sanogo a obtenu gain de cause. L’AS Saint-Etienne vient d’être condamnée à verser 909 000 euros de dommages et intérêts à son ancien attaquant.
Décision du conseil des prud’hommes de Saint-Étienne lequel a annulé le licenciement pour faute grave de l’Ivoirien.

Un tiers de la somme provient du préjudice moral subi par la rupture anticipée de son engagement. Le reste, soit 606 000 euros, correspond au montant des quatre derniers mois de salaire de l’ancien joueur avant l’arrivée à terme de son contrat. On ignore pour l’instant si l’ASSE fera appel de cette décision.

Autre dossier, bientôt sur le bureau de la juridiction (le 3 mars prochain) : celui de  l’autre ex-lofteur de l’AS Saint-Etienne, Sylvain Monsoreau, qui réclame, lui… 2,3 millions d’euros à son ancien club.