Agression d’un élève à Veauche : la maire refuse de parler d’un caractère raciste

L'école Marcel Pagnol à Veauche / Capture d'écran Google

L’information fait grand-bruit depuis sa révélation mercredi. Un enfant de 10 ans a été agressé par quatre camarades d’école à Veauche. Cela s’est passé le 14 mars dernier dans la cour de récréation de l’école Marcel-Pagnol.

Une agression « dans le temps scolaire », souligne Monique Girardon

L’élève était, selon ses parents, harcelé depuis plusieurs années à cause de sa couleur de peau et de ses origines antillaises. Plusieurs plaintes ont été déposées, notamment contre l’inspection académique et la municipalité. Une enquête a été ouverte. Selon le médecin de famille, des signalements avaient été effectués auprès de l’éducation et de la mairie.

La maire de Veauche, Monique Girardon répond sur ACTIV… Elle précise d’abord que l’agression est survenue « dans le temps scolaire », sans accabler pour autant le personnel éducatif. Et elle parle d’un garçon ayant des difficultés à s’intégré. Monique Girardon avait déjà rencontré les parents. L’enfant avait d’ailleurs été changé d’école en 2014. D’autres problèmes relationnels avaient été signalés avec cet élève en 2015-2016. Des problèmes d’intégration qui sont fréquents, selon elle, dans le milieu scolaire

« Les enfants entre eux ne sont pas toujours très tendres »

Monique Girardon refuse donc de parler d’une agression à caractère raciste

La maire de Veauche prend acte de la plainte déposée par les parents contre la municipalité, mais se refuse à tout commentaire à ce sujet.

L'école Marcel Pagnol à Veauche / Capture d'écran Google

Rédacteur en chef
Infos matinée

  • Joe

    La souffrance des gosses n’est pas reconnu, un enfant peut souffrir le martyr des années durant et ne faire de peine à aucun professeur. Y’a vraiment du boulot ! Bon courage au petit et je souhaite que la famille ira jusqu’au bout !

  • Maoben

    Pauvre gosse et les partants faîte une enquête de voisinages sur le profile de ces gamins en espérant que ce n’est qu’une agression irréfléchie (de tout coeur a la victime)

  • Kiab Jeremy

    Encore une incompétente planquée à la tête de la mairie, comme tout le système éducatif, qui fait semblant de ne rien entendre et de ne rien comprendre. Le médecin de l’enfant avait pourtant signalé en haut lieu les coups et les agressions. J’espère que le maire et que toute l’éducation nationale seront condamnés dans cette affaire et que certains seront mutés. Honteux de bout en bout de la chaine, et la réaction superficielle de cette maire tout autant !

  • babylonbwoy

    Scandaleux. Problème d’intégration en traitant le gosse de bamboula ?

  • Gérard Duret

    Si l’élève se fait taper dessus, c’est sa faute car il s’intègre mal… ! On touche le fond.