Agression sexuelle : le maire de Firminy se pourvoit en cassation

Photo ACTIV RADIO / Marc Petit en conférence de presse en février 2019

Le maire de Firminy maintient qu’il est innocent et décide de se pourvoir en cassation. Marc Petit s’est exprimé via un communiqué ce mardi soir, et se dit  « abasourdi« , « ce que je subis est terrible pour moi, ma famille et mes amis. » avant de poursuivre : « Je prends acte de cette décision de ne pas me rendre inéligible et de me permettre d’exercer mes mandats d’élu« .

Une décision « incompréhensible »

Pour rappel, le maire de Firminy a été condamné en appel à 6 mois de prison avec sursis pour agression sexuelle, des faits qui remontent à 2016. Selon Marc petit, cette décision de justice est  « incompréhensible« .

« Je vais me battre jusqu’au bout pour prouver mon innocence, j’ai donc décidé de faire un pourvoi en cassation, le jugement est annulé et je suis toujours présumé innocent. Je me suis toujours battu à 100% pour ma ville, je me battrai à 100% pour qu’enfin mon innocence soit reconnue« . affirme l’intéressé.

s

Photo ACTIV RADIO / Marc Petit en conférence de presse en février 2019

Journaliste
Infos après-midi