Agressions dans les transports en commun à Saint-Etienne : la sécurité se renforce

STAS-MERC-ok-537x403

La vigilance se renforce à Saint-Etienne après les agressions à répétition dans les transports en commun des derniers mois. Dans un communiqué publié ce vendredi en fin de journée, la ville explique avoir mis en place un nouveau dispositif : il sera effectif dès mardi prochain le 12 novembre,  jusqu’au 31 janvier 2020.

La mise en place de ce dispositif fait suite à une réunion ce jeudi en présence des services de l’Etat, de la direction départementale de la sécurité publique, du procureur de la République et des représentants de la direction de la Société de transports de l’agglomération stéphanoise. « A l’issue de cette réunion de travail, l’Etat, la Stas, la Métropole stéphanoise et la ville de Saint-Etienne ont pris de nouvelles mesures fortes afin de renforcer la sécurité dans les transports publics à l’approche de la période des fêtes. » souligne la ville.

10 interpellations

Concrètement, huit équipes de 6 personnes seront déployées et pourront intervenir dans tous les transports publics, à savoir les bus et les trams circulant à Saint-Etienne. Chacune de ces équipes comprendra deux médiateurs, deux agents vérificateurs de la Stas et deux agents de la police municipale ou nationale. Pour rappel, sur les 11 agressions recensées ces derniers mois, 10 personnes ont été interpellées.

Journaliste
Infos après-midi