Andrézieux-Bouthéon : quatre délégués syndicaux de SNF assignés en justice

Le palais de justice de Saint-Etienne / photo ACTIV

Face à l’impasse des négociations entre les représentants des salariés de SNF en grève depuis lundi et la direction du groupe d’Andrézieux-Bouthéon, cette dernière assigne quatre d’entre eux devant le TGI de Saint-Etienne jeudi à 9h30. 

Deux délégués CGT et deux délégués CFDT  sont convoqués en référé pour répondre de blocage des entrées et sorties de marchandises par un piquet de grève et d’entrave aux dispositifs de sécurité propres à cette installation classée Seveso, seuil haut.

Les quelques centaines de grévistes sur le millier de salariés du site de chimie réfutent le terme de blocage et parlent quant à eux d’un barrage filtrant.

Une augmentation des salaires de 1,4% proposée par la direction

Au terme d’une nouvelle réunion de négociation avec le direction générale, ce mercredi matin, la proposition d’augmentation salariale pour 2018 reste fixée à 1,4%, avec un minima de 35 euros par mois pour les plus bas salaires. Les organisations syndicales demandent quant à elle une augmentation de 2,5%, avec un « talon » de 80 euros. Ils souhaitent également un doublement de la prime annuelle exceptionnelle de 250 euros qui leur est proposée par la direction.

Le palais de justice de Saint-Etienne / photo ACTIV

Rédacteur en chef
Infos matinée