Angers 0 – 1 ASSE : Les Verts peuvent remercier le sort

crédit photo : asse.fr

Il aura fallu un malentendu pour débloquer les débats dans cette rencontre d’une pauvreté technique effarante. Mais ça a enfin tourné du bon côté. De bon augure à une semaine du Derby.

 

Toko-Ekambi en feu en première mi-temps

Les Verts avaient bien démarré, monopolisant le ballon dans le camp angevin, tentant quelques incursions dans la surface de Butelle, et pourtant ce sont les locaux qui se montraient les plus dangereux balle au pied. Et encontre-attaque, les Angevins se retrouvaient en deux passes dans la surface, et la frappe de Toko-Ekambi était effleurée par Ruffier pour sortir en corner. Une configuration que l’on retrouvait à la 18è minute, avec un ballon qui traînait dans la surface, et de nouveau Toko-Ekambi croisait trop sa frappe. Les Angevins pouvaient donc s’en vouloir de ne pas profiter de leur temps fort, et les Stéphanois arrivaient à maintenir ce résultat tant bien que mal jusqu’à la mi-temps.

 

Butelle délivre les Verts

La deuxième période partait sur les mêmes bases. Peu de jeu, beaucoup de déchet technique et les ballons rapidement perdus par l’une ou l’autre équipe. Après l’heure de jeu, Jean-Louis Gasset tentait même de donner un coup de fouet à ses joueurs, d’abord en subissant un peu la blessure de Selnaes pour faire entrer Pajot, mais surtout en sortant N’Tep, transparent et inoffensif ce soir, remplacé par Bamba. Et sur un coup franc anodin, à la 79′, Butelle ratait complètement le ballon et le relâchait dans les pieds d’un Béric qui n’en demandait pas tant. Le buteur slovène poussait donc le ballon dans le but vide, et inscrivait son 4è but de la saison (0-1, 79′). Jean-Louis Gasset bétonnait derrière pour garder le score et Ruffier sortait une énorme parade pour le valider définitivement.

 

Les Verts remportent donc une victoire déterminante en vue du maintien. Désormais onzième avec 33 points, l’ASS relègue le barragiste à 7 points. Et surtout, les Stéphanois se rassurent à 1 semaine du Derby. Avec 7 points pris en février, il ne reste plus qu’à finir le travail du côté du Groupama Stadium. Réponse dimanche prochain, sur les coups de 19h…

 

Les réactions après #SCOASSE, avec Loïc Perrin et Mathieu Debuchy :

 

Le compte rendu de la rencontre d’Anthony Verpillon :

crédit photo : asse.fr

Journaliste