Après Montpellier 0 – 1 ASSE : Les Verts en patron !

crédit photo : asse.fr

Dans un match aux deux visages mais globalement maîtrisé dans l’intensité, les Verts s’imposent et font un grand pas vers l’Europe. Ils sont désormais cinquièmes en attendant les résultats à venir ce samedi et dimanche. Et apparaissent en grands favoris pour aller chercher une qualification directe.

 

Des Verts précoces

Avec un 3-5-2 finalement assez défensif au départ, on s’attendait à ce que les Montpellierains subissent un petit peu, et pourtant il jouaient assez haut et se procurait une première occasion par l’intermédiaire de Sio, à l’entrée de la surface (7′). Et pourtant ce sont les Verts qui se mettaient en évidence sur sa première occasion du match. Au terme d’un superbe mouvement entre Cabella, Monnet-Paquet et le jeu sans ballon de Béric, Hamouma était servi dans les 6 mètres, et poussait le ballon dans le but vide (0-1, 10′). La suite de la première mi-temps se déroulait sans grande saveur, jusqu’à un ballon perdu par Rémy Cabella, après une nouvelle passe aveugle de trop. Sur la contre-attaque, Montpellier entrait dans la surface verte et KTC fauchait Cozza : penalty ! Mais heureusement, Giovanni Sio le tirait très mal, et Ruffier avait la bonne idée de rester solide sur sa ligne pour sortir le ballon des pieds.

 

Monsieur Stéphane Ruffier

La deuxième mi-temps, elle, était d’une toute autre facture. Car cette fois, les Verts subissaient les débats, alors que dans le premier acte, ils avaient tendance à les contrôler à distance. Et peut-être que Jean-Louis Gasset commettait un petit pêché d’orgueil en voulant absolument aller chercher un deuxième but. Il faisait ainsi sortir Béric, qui abattait un travail de l’ombre assez essentiel en maintenant le bloc un peu plus haut, pour faire entrer Bamba. Et la conséquence ne se faisait pas attendre, avec une frappe de Keagan Dolly, qui faisait briller l’extraordinaire Ruffier, en sortant un ballon du bout des doigts (0-1, 58′). Et parce que les Dieux du foot ont choisi les Verts comme peuple élu en cette fin de saison, la frappe de Shkiri, détournée par KTC, s’écrasait sur le poteau (0-1, 84′). Plus rien ne pouvait donc arriver aux Verts et le match se terminait avec une troisième victoire de suite au bout d’une nouvelle rencontre poussive, mais maîtrisée au final.

 

Avec cette cinquième place provisoire, les Verts mettent la pression sur la concurrence directe, désormais représentée par Nice et Rennes. Et on a le sentiment que les Verts devront achever le travail face à Bordeaux dimanche prochain, pour s’entrouvrir deux derniers matchs plus tranquilles. Les Verts ont en tout cas la possibilité d’enchaîner un 14è match sans défaite, ce qui n’est plus arrivé depuis 5 ans.

crédit photo : asse.fr

Journaliste