ASSE 0-0 Montpellier : Nul et logique

crédit photo : activradio.com

Dans un match rythmé, mais sans grande lumière, les Verts ont au moins assuré un nul qui les laissent à la 5è place de Ligue 1. Rare satisfaction de l’après-midi, les jeunes prennent de plus en plus de place.

Puel lance encore des jeunes

En l’absence de Saliba, Debuchy et Khazri, Claude Puel optait pour une compo équilibrée mais audacieuse. Moukoudi était reconduit après son match à Nantes, tout comme Honorat et Camara – qui fêtait sa première titularisation dans le Chaudron. Bouanga et Nordin se chargeaient donc d’animer l’attaque d’entrée, et le premier cité manquait le cadre de peu dès le 1ère minute, sur un service heureux du second. Les deux hommes que l’on retrouvait juste après la demi-heure, quand Nordin frappait le poteau après une contre-attaque éclaire de Bouanga (34′). Auparavant, seul Laborde faisait trembler (et briller) Ruffier, après un excellent débordement d’Oyongo. Puel, qui faisait aussi ensuite entrer Benkhedim (18ans – 60′) et Indjaï (19ans – 81′).

Ruffier sauve les Verts…et son record

Et dans une deuxième période plus heurtée qu’emballante, les Verts ont pu se reposer sur un Ruffier de classe. Pour sa 304è en championnat (record battu pour un gardien), il a sorti une parade de grande classe devant Delort (76′ – comme un symbole). Trauco, lui, mangeait un peu la feuille à la 89′, lorsque sa frappe du gauche passait à côté du but de Rulli. Les Verts qui auraient même pu concéder un penalty, refusé de manière incompréhensible, pour une faute de Kolo sur Delort (51′).

Certe, il y a eu des absents, mais les Verts auraient pu mieux faire. La cinquième place est sauvée. Il faudra lâcher les chevaux en milieu de semaine, pour continuer à espérer en Europa League (ASSE-La Gantoise, jeudi, à 19h).

crédit photo : activradio.com

Journaliste