ASSE 0-1 Metz : les Verts s’enfoncent

crédit photo : activradio.com

Alors qu’ils s’étaient montrés combatifs lors de la conférence de presse d’avant-match, qu’ils étaient au pied du mur, les Verts n’ont pas eu la réaction attendue contre Metz, dans le Chaudron. Cette défaite 0-1, les plongent dans la zone de relégation (19è).

Battus sur la seule occasion messine

Les hommes de Ghislain Printant étaient pourtant dominateurs en début de match. Hamouma et Nordin essayaient d’apporter un peu de vitesse, en vain. Le jeune Bajic (18 ans), qui remplaçait au pied levé Ruffier (blessé à la main), se trouait sur un corner lorrain repris de la tête par Diallo (18′). L’attaquant messin était pourtant l’arme offensive n°1, avec 4 buts depuis le début de saison. Une ouverture du score qui ne piquaient pas suffisamment les Verts, trop tendres et pas assez mobiles.

5 attaquants, pour seulement 3 tirs cadrés

En seconde période, Ghislain Printant a tenté le tout pour le tout. Et aligné jusqu’à 5 joueurs offensifs (Nordin et Bouanga en pistons), Khazri, Hamouma et Béric sur la ligne d’attaque. Boudebouz entrait à son tour, pourtant rien ne changeait. Pire, les passes à 5m n’arrivaient pas dans les pieds, et le trou était abyssal entre les milieux et les attaquants, dans l’axe du terrain. Les Verts s’inclinaient donc presque logiquement, face à une équipe qui n’aura cadré qu’une seule frappe.

Le déplacement à Nîmes s’annonce donc plus que compliqué. Quant à Ghislain Printant, il annonce « des choix forts ». Dernier signe d’inquiétude, les CRS étaient dans le couloir des vestiaires après le match. La première fois depuis décembre 2017, au plus fort de la précédente crise.

crédit photo : activradio.com

Journaliste