ASSE 1-0 Monaco : parole à la jeunesse

crédit photo : asse.fr

Grâce à ses jeunes et en l’absence de Perrin, MVila et Khazri, l’ASSE prolonge sa série de 7 matchs sans défaite. Denis Bouanga donne la victoire aux Verts, mais les plus jeunes ont éclaboussé cette rencontre terne de leur talent.

Denis la malice

Cette rencontre entre deux équipes qui avaient besoin de points après un début de saison en demi-teinte commençait pourtant sur des bases très en-dessous de ce que l’on est en droit d’attendre d’un classique du championnat de France. Un classique largement amputé aussi par la sanction contre les kops. Et un homme prenait les commandes côté stéphanois : Denis Bouanga. L’ancien nîmois se procurait trois occasions (8′, 24′ et 41′), sans convertir en apportant de véritables frissons dans le Chaudron.

La lumière vient en deuxième

Bouanga trouvait enfin la faille juste avant l’heure de jeu, en profitant d’un débordement d’Hamouma, pour pousser le ballon, seul, dans les 6m (1-0, 58′). Il fallait donc être costauds pour la suite de la rencontre et les jeunes assumaient leurs responsabilités. Saliba (18 ans), Fofana (18 ans) et Youssouf (20 ans) étaient impériaux derrière et à la récupération. Alors que devant, les joueurs présents dans la surface étaient trop rares. Et il s’en fallait de peu pour que la vapeur lorsque Fofana commettait une faute en tant que dernier défenseur à l’entrée de la surface (71′). Mais l’arbitre se déjugeait grâce au VAR, car Jean-Kévin Augustin était hors-jeu. Au contraire, Aguilar accrochait Bouanga à l’entrée des arrêts de jeu et se faisait expulser (91′).

Un succès important, qui replace les Verts à la 8è place à 1 point du podium. Reste à enchaîner par des victoires, à Oleksandriya et Nantes, pour enfin respirer

crédit photo : asse.fr

Journaliste