ASSE 2-1 OM : Plus c’est long, plus c’est bon !

Les Verts sont revenus du diable vauvert grâce à ce diable de Khazri. De bonne augure avant le derby.
crédit photo : asse.fr

Les Verts sont reviennent de loin à l’issue d’un match à rebondissements. S’ils ont fait un peu peur en première mi-temps, le persévérance a payé et ils viennent de taper un grand coup avant le derby, qui arrive dès dimanche.

Une première période bien pâle

Les Verts avaient pourtant démarré avec l’envie de se porter vers l’avant et héritaient de 2 corners coup sur coup en insistant sur le flanc gauche de la défense marseillaise, clairement identifié comme le point faible de cette équipe. Puis le pressing olympien faisait son oeuvre et posait les pires difficultés aux Verts pour se relancer. Tant et si bien que le premier frisson venait d’une situation marseillaise conclue par Thauvin, dont la reprise au premier poteau passait à côté (8′). La réponse verte ne se faisait pas attendre, et Diony était à 2 dreadlocks de reprendre dans le but vide (11′). Mais face à des stéphanois trop pâles à la relance et maladroits dans les derniers hectomètres, l’OM en profitait pour ouvrir le score, suite à un appel dévastateur de Thauvin, qui laissait la défense sur place, et servait Strootman pour conclure de la tête (0-1, 17′). Et mise à part un sursaut juste après la demi-heure de jeu, l’ASSE peinait à trouver ses forces vives offensives que sont Cabella et Khazri, et les Verts rentraient à la pause avec du retard.

Appelez-le Wahbi le Maginifique !

La deuxième mi-temps démarrait sur le même tempo, et il fallait un grand Ruffier pour maintenir les siens dans la partie, face aux coups de butoir d’un Florian Thauvin, sûr de son talent ce soir (61′ et 69′). Et c’est sur un coup du sort, et au terme de 4 minutes de tergiversations que l’arbitre – Antony Gautier – accordait un penalty à Khazri, qu’il pensait pourtant parti hors-jeu. Le buteur tunisien ne se faisait pas prier pour tromper Mandande et permettre aux Verts de revenir à égalité (1-1, 59′). Un retour qui mettait un coup derrière la tête aux olympiens, qui restaient malgré tout pressants au milieu du terrain. Les Verts restaient pourtant valeureux et ils n’allaient pas le regretter. Sur une mauvaise relance de Rolando, Khazri se retrouvait dans les meilleures conditions à l’entrée de la surface olympienne, et ne laissait, cette fois, aucune chance à Mandanda, qui après avoir détournée une frappe sèche (79′), devait céder sous la puissance du tunisien (88′).

Un scénario idéal, 4 jours avant de retrouver le Chaudron, pour un derby qui s’annonce chaud-bouillant. Seulement 2 points séparent les deux équipes, mais cette fois c’est Sainté qui est devant et se retrouve sur le podium. Et ça, ça change tout !

Les réactions d’après-match de Khazri, Kolo et Mvila :

Les Verts sont revenus du diable vauvert grâce à ce diable de Khazri. De bonne augure avant le derby. crédit photo : asse.fr

Journaliste