ASSE 3-0 Bordeaux : en route pour un grand millésime ?

crédit photo : asse.fr

Les Verts ont assuré l’essentiel, et mieux que ça. Grâce à une deuxième période bien meilleure, ils se sont donnés le droit de rêver à la troisième place qui n’est plus qu’à trois points. Et ont profité des faux pas des autres. L’Europe tend plus que jamais les bras.

Dominer n’est pas gagner

Alors que les Bordelais restaient sur une victoire contre l’OM et lançaient impeccablement les Verts vers l’Europe la semaine dernière, l’ASSE n’en avait pas profité. Il fallait donc rattraper le coup ce soir, et imposé le rythme d’entrée, alors que Jean-Louis Gasset avait opté pour une compo offensive, avec MVila et Cabella associés au milieu, et Nordin, Débuchy en piston sur les ailes pour soutenir Hamouma Khazri et Béric. Les Verts se procuraient la première occas’ avec une reprise pas assez équilibré de Nordin (6′). Khazri, lui aussi, s’essayaient par trois fois, mais sans succès (15′, 23′, 45′), et prolongeait sa disette de 3 mois, en butant à chaque fois sur un Costil, alerte. Il était alors frustrant de rentrer aux vestiaires sur un morne 0-0, devant le peu d’ambition bordelaise, à peine rehaussée par les tentatives timides de Karamoh (1′), Kamano (30′) et Basic (42′).

Debuchy, le dernier des combattants

Et alors que l’on se remémorait les paroles de Jean-Louis Gasset, en avant-match, qui regrettait de ne plus avoir assez de combattants après les blessures de KMP et Gabriel Silva, les Verts bénéficiaient d’un coup de pouce au retour des vestiaires. Sur une main – qui pourra prêter à interprétation – de Palencia dans ses 6 mètres, Khazri retrouvait le chemin des fillets, après 3 mois sans marquer, en transformant le penalty (1-0, 55′). Les Verts prenaient alors  l’ascendant, et profitaient aussi de l’assurance et de la sérénité d’un Saliba de très haut niveau, pour faire plier et courir les bordelais. Ils avaient surtout la chance de compter sur un Debuchy déterminé, et pourtant blessé (entaille au tibia), pour venir placer une tête rageuse (2-0, 74′) et un extérieur astucieux (3-0, 90′).

Cette rencontre maîtrisée de A à Z, permet donc de rêver à une fin de saison des plus excitantes. Les Verts (4è) reprennent 2 points d’avance sur Marseille, et recollent à 3 points de Lyon. Une douce musique commence à se faire entendre au loin. Espérons qu’elle résonne très fort au soir de la 38è journée.

 

Les réactions de Debuchy, Kolo, Khazri, Perrin et Saliba :

crédit photo : asse.fr

Journaliste