ASSE 3-0 Nice : Saint-Etienne Coupe d’Europe, Saint-Etienne Coupe d’Europe !

crédit photo : activradio.com

Ça y est, c’est LA mission de Monsieur Gasset est remplie. L’ASSE retrouve l’Europe deux ans après. Victoire large 3-0, sans la manière, mais avec beaucoup de maîtrise et de panache.

 

Première période quasi-miraculeuse

Malgré l’objectif à aller chercher, les Verts n’ont pas vraiment réussi à entrer dans le match. Bousculés et timorés, ils ont laissé le ballon à des Niçois trop maladroits pour en profiter malgré les frappes de Ganago (5′, 20′, 35′), Lees-Melou (19′, 37′) et Danilo (22′). Un nouveau coup dur obligeait Gasset à inventer une solution pour pallier la blessure de Polomat (19′). Le jeune Wesley Fofana entrait et prenait le couloir droit. Pourtant, c’est bien Béric, servi par Salibur, qui fusillait Benitez, seul à 2 mètres de la ligne (1-0, 26′). Et il s’en fallait de peu pour que les Verts doublent la mise, après un poteau de Nordin (38′). Mais le boulot était en bonne voie, d’autant que Montpellier était mené à la pause.

Fin en apothéose

Et si la deuxième période commençait sur les mêmes bases, avec une domination niçoise, ce sont bien les Verts qui prenaient de nouveau les choses en main. Sur un ballon magnifiquement récupéré par Fofana, Salibur temporisait, trouvait Hamouma, dont le centre était repris par l’intenable Béric (2-0, 64′). La rencontre se tendait alors côté niçois, mais Sainté gardait le cap et Hamouma parachevait le score, d’une frappe aussi puissante que fusante (3-0, 81′).

Les Verts retrouvent donc l’Europe, deux après et passeront de douces soirées d’automne le jeudi dans le Chaudron. Un Chaudron qui a fêté ses héros comme il se doit, et n’espère qu’une chose : ne pas avoir dit adieu au tandem Gasset-Printant…

 

La réaction de Jean-Louis Gasset après ASSE-Nice (3-0) :

crédit photo : activradio.com

Journaliste