ASSE : Le mercato des Verts a été très collectif cet été

Yannis Salibur portera le n°19 stéphanois en cette saison 2018/2019.
crédit photo ; activradio.com

Ça y est, on connaît les contours de l’effectif stéphanois depuis une petite semaine, et la clôture du mercato, le 31 août à minuit. Le dernier venu, Yannis Salibur était présenté officiellement à la presse hier soir. L’occasion aussi de faire un point sur le mercato avec le directeur général du club, Frédéric Paquet.

Les 4 objectifs du mercato sont remplis

Si l’on fait un premier bilan chiffré, on se dit que la balance des importations est en grand déficit. Mais il n’en est rien quand on regarde de plus près. Car ces départs ont surtout permis de dégraisser le mamouth de l’effectif stéphanois, qui était composé de 31 joueurs pros au début de l’exercice 2017/2018, contre une vingtaine cette saison (jeunes compris). Mais l’autre vertu, c’est aussi d’avoir pu dégager de la masse salariale pour attirer des joueurs de haut niveau (Khazri, Cabella, Debuchy notamment). « Une masse salariale qui a augmenté » comme le confirmait ce mercredi soir Frédéric Paquet.

En tout cas, ce qui est satisfaisant pour Frédéric Paquet et les dirigeants stéphanois, c’est d’avoir rempli les quatre objectifs qu’ils s’étaient fixés durant ce mercato, et qui nous ont été détaillés par Frédéric Paquet : « avoir une équipe compétitive, avec des joueurs expérimentés (Debuchy, Mvila, Subotic) : compléter avec des joueurs de qualité (Khazri, Cabella, Kolo et Salibur) ; intégrer les jeunes (Saliba, Ma.Camara, Bajic, Gueye) ; et enfin se projeter sur l’avenir (Honorat – prêté cette saison à Clermont). Ces 4 objectifs ont donc été atteints« . D’autant que le Directeur Général des Verts le rappelait : « On a été attentifs aux qualités sportives, mais aussi humaines de nos recrues« .

Enfin, concernant les joueurs qui n’ont pas pu partir, mais n’entraient pas dans les plans de l’entraîneur, ils ne seront pas au « loft » (comme le pratiquent certains clubs, qui leur interdisent de s’entraîner avec les pros) mais ils ne joueront qu’avec l’équipe réserve le week-end.

Salibur soulagé d’être enfin vert

De son côté, le nouveau n°19 du club, Yannis Salibur, savourait le fait d’être enfin un joueur stéphanois. Lui qui avait manqué de peu de s’engager dans le Forez la saison dernière, a signé un contrat d’un an, sous forme de prêt payant sans option d’achat de la part de Guingamp.  L’ailier de 27 ans s’est donc engagé le 31 août, au bout d’un été et d’une saison dernière compliquée par ses envies d’ailleurs (22 matchs, 3 buts et 1 passe décisive). Salibur confiait toute sa « détermination à signer à Saint-Etienne » mais aussi que « lors d’un transfert, il y a beaucoup de chose que l’on ne maîtrise pas malheureusement […] mais j’ai choisi Saint-Etienne car ce sera pour moi l’opportunité d’évoluer avec de grands joueurs…sans vouloir faire offense aux joueurs de Guingamp« . On espère voir ses exploits sur l’aile de l’attaque stéphanoise. Et retrouver les 7 à 8 buts qu’il nous avait habitué chaque saison.

 

Sur le terrain, en tout cas, les Verts s’entraîneront ce jeudi et vendredi matin, à 10h. Ils seront de retour en Ligue1, vendredi prochain sur la pelouse du PSG. D’ici là, les internationaux Robert Béric et Olé Selnaes, affrontent respectivement la Bulgarie et Chypre, ce soir dès 20h45.

Yannis Salibur portera le n°19 stéphanois en cette saison 2018/2019. crédit photo ; activradio.com

Journaliste