ASSE: l’Europe aura duré 4 minutes

Perrinsite-new.jpg

Les Stéphanois avaient pourtant pris la rencontre par le bon bout en ouvrant le score à la 19ème par Guilavogui. Rennes alors tenu en échec face à Dijon permettait aux Verts d’être européens… durant 4 minutes ! Le temps qu’il aura fallu à Bordeaux pour égaliser par Diabaté. Le Bordelais doublait la mise quelque minute plus tard ; l’égalisation d’Aubameyang pour l’ASSE ne changeait rien. Et c’est Gouffran qui permettait aux siens de conserver leur 5ème place, synonyme d’Europa League, au nez et à la barbe d’un Stade Rennais euphorique face à Dijon (victoire 5 – 0). Au-delà de la déception et du score, on peut certainement regretter un certain manque d’audace sur les derniers matches de la part de l’AS Saint-Étienne…
Le coaching en question
De la part du coach, Christophe Galtier d’abord qui s’est entêté à titulariser trois récupérateurs au détriment de l’attaque. De la part des joueurs ensuite qui, face à Nancy notamment, n’ont pas mis l’envie, ni la combativité nécessaire. Le club, enfin, aurait certainement pu voir plus grand. Là où Bordeaux a su recruter Mariano et Obraniak au mercato, les Verts ont, eux, pris Brison et Aleksic ! Cherchez l’erreur… Pour autant, l’objectif de début de saison est rempli puisque les Verts finissent dans le première partie du classement de Ligue 1 ; une maigre consolation pour le peuple vert qui aura été lui à la hauteur toute la saison.

Timothée Maymon