ASSE : On passe aux six à Strasbourg ?

Photo DR / Strasbourg / ASSE

Deuxième journée de Ligue 1 Conforama ce dimanche (15h), avec un déplacement en Alsace pour les Verts. L’effectif se renforce, et les certitudes avec. Ce voyage doit donc servir de tremplin vers un début de saison réussi.

Cabella pour nous amener au septième ciel

Nouveau numéro, nouvelles ambitions, nouveaux coéquipiers autour de lui, mais toujours le même sourire ultra-bright pour illuminer l’Etrat en cette fin de semaine. Cette fois c’est sûr, après d’âpres négociations, le maître à jouer de la saison dernière est bien de retour dans le Forez. RC 7 a pu s’entraîner deux fois avec ses coéquipiers (jeudi et vendredi), et même si Jean-Louis Gasset estime qu’il n’a que 60 minutes dans les jambes, on est impatient de voir la complémentarité qui naîtra entre lui et Khazri, dans l’animation du jeu. Ces deux renforts- bien plus que des recrues-devraient donc amener la fougue tant espérée offensivement. Mais au-delà de leur association, c’est tout un groupe et un club, qui se retrouve propulsé dans une stabilité qui fuyait les Verts depuis 15 mois et le départ de Christophe Galtier. Avec des cadres qui ont signé jusqu’en 2021 (Debuchy, Ruffier, Hamouma) et 2022 (M’Vila, Khazri, Cabella), l’ASSE a de quoi voir venir sereinement. Mais attention à ne pas s’endormir sur ses lauriers à l’instar des deux mi-temps bien différentes, jouées la semaine dernière contre Guingamp. Nul envie, en effet, de revivre le match poussif – mais victorieux – de la saison dernière à la Meinau. Il faudra être aussi serein sur le terrain qu’en coulisses pour venir à bout de Strasbourgeois en forme en ce début de saison.

Strasbourg a recruté malin

Car si la préparation strasbourgeoise a été mi-figue mi-raisin (3 victoires : 3-2 contre Dijon ; 3-2 contre Fribourg et 2-0 contre l’UNFP / 2 nuls : 0-0 contre Nancy et 3-3 contre Reims / et 2 défaites : 0-2 contre Sochaux et 0-1 contre La Gantoise), ils sont entrés dans le championnat en fanfare, avec un succès 2-0 à Bordeaux, certes facilité par l’état de forme girondin – amoindri par la coupe d’Europe – mais avec une victoire qui ne souffrait d’aucune contestation. Les Alsaciens se sont même permis d’inscrire le deuxième but sur une action d’école, au terme d’un jeu à une touche de balle impressionnant. Les Strasbourgeois ont également fait preuve de malice sur le marché des transferts, en attirant quelques joueurs confirmés et talentueux : Adrien Thomasson (Nantes), Lamine Koné (Sunderland), Ludovic Ajorque (Clermont), Ibrahima Sissoko (Brest), Matz Sels (Newcastle) ou encore Stefan Mitrovic (La Gantoise, pisté par l’ASSE cet hiver) et Lionel Carole (Galatasaray). Il faut donc s’attendre à un bloc compact derrière et au milieu, mais avec des joueurs capables de fulgurances (Jonas Martin, Dimitri Liénard et Adrien Thomasson), et un attaquant vif et adroit (Nuno Da Costa).

 

Les Verts ont donc l’occasion d’enchaîner après le succès face à Guingamp, et ils devront une nouvelle fois espérer que les attaquants restent dans le même registre d’efficacité, afin de se dégager un horizon complètement bleu azur, avant de se déplacer à nouveau samedi prochain, sur la pelouse de Montpellier.

 

Les conférences de presse de Jean-Louis Gasset, Rémy Cabella et Frédéric Paquet, avant le déplacement à Strasbourg, dimanche (15h) :

Photo DR / Strasbourg / ASSE

Journaliste