Assises de la Loire : jugé pour avoir braqué une femme médecin à son cabinet

Le Palais de Justice de Saint-Etienne / Photo DR

Une affaire datant de 2009 refait surface ce jeudi devant la cour d’Assises de la Loire… Celle du braquage d’une femme médecin à son cabinet à Saint-Etienne… Il y avait déjà eu un procès devant cette même cour d’Assises il y a 4 ans.

C’était en novembre 2011. Un jeune homme de 22 ans a été condamné à l’époque à 8 ans de prison ferme pour avoir braqué et frappé, le 2 juillet 2009, cette femme médecin généraliste installée dans le quartier de La Cotonne, devant plusieurs de ses patients ! Les malfaiteurs au nombre de quatre, dont l’un était armé d’un pistolet, étaient apparemment renseignés. Ils voulaient obtenir les clés du 4×4 de la victime. Sauf qu’elle ne les avait pas sur elle. Ils étaient donc repartis avec un ordinateur et un téléphone portable.

Un deuxième suspect identifié depuis

L’individu condamné en 2011 avait été identifié grâce à son ADN, mais les trois autres n’avaient pas pu l’être. Le prévenu n’a jamais voulu dénoncer ses complices. Les enquêteurs sont finalement parvenus à identifier une deuxième personne impliquée dans ce violent braquage grâce à d’autres traces d’ADN, mais bien plus tard. Il a fallu attendre en fait que cette dernière ait d’autres ennuis judiciaires pour pouvoir la confondre. Il s’avère que ce deuxième suspect était mineur au moment des faits. C’est donc son procès qui se tient à huis clos aujourd’hui et demain devant les Assises de la Loire.

Quant à la victime, elle a subi un important traumatisme psychologique. Elle avait affirmé lors du procès du premier prévenu en 2011 ne plus pouvoir travailler dans un cabinet. Elle travaille depuis cet épisode à la médecine du travail.

 

Le Palais de Justice de Saint-Etienne / Photo DR

Rédacteur en chef
Infos matinée