Aux points, ils auraient gagné

Galtiersite-new.jpg

Saint-Étienne en déplacement sur la nouvelle surface du stade Marcel-Picot a rendu une copie très intéressante et très rassurante sur la forme comme sur le fond face à une équipe joueuse. En laissant le ballon aux locaux, les Verts se sont procurés les meilleures occasions en première période, par Matuidi et Rivière, mais la réussite aura fui les Stéphanois autant que Grégorini l’aura concentrée tout au long de la rencontre. Au retour des vestiaires, le portier nancéen multipliait encore les exploits avant de finalement s’incliner face à Perrin (51ème). Ce but aura eu pour effet de réveiller les joueurs de Pablo Corea qui ripostaient sur un coup franc de Vahirua à l’heure de jeu. Les Lorrains auraient même pu espérer mieux sur un autre coup de pied arrêté -injustement accordé- qui finissait sa course sur la barre de Janot ! Mais ensuite les Verts, en contre, se sont à nouveau montrés dangereux et ont failli inscrire un second but sur un cafouillage conclu par Perrin et miraculeusement capté par Grégorini. Au final, les Verts auront eu plus et de meilleures occasions que leurs adversaires mais ont péché dans la réussite. Pour autant ce point pris à l’extérieur est rassurant car Saint-Étienne a produit une prestation de qualité et a retrouvé certaines valeurs perdues ces dernier temps. De bon augure.

Timothée Maymon