Avant ASSE – Girondins de Bordeaux : faire le job à la maison

Stéphane Ruffier battu sur le deuxième but girondin, signé Malcolm. Crédit photo : asse.fr

Stéphanois et Bordelais s’affrontent demain après-midi, dans un chaudron qui sera bien rempli (à guichets fermés si l’on excepte le Kop Sud inférieur, vide du fait de la sanction de la LFP), car les hommes de Jean-Louis Gasset ont besoin d’assurer l’essentiel en gagnant les deux derniers matchs à domicile.

 

Le contexte : les Verts ont le destin entre leurs pieds

Car c’est une nouvelle rencontre décisive en vue de la course à l’Europe qui attend les Stéphanois. Après avoir éliminé Montpellier de ce sprint final, les Verts ont l’occasion de le faire avec les Bordelais. Mais ce qui change, et c’est la première fois, c’est que les Verts sont en position de chassé et non plus de chasseur. En s’emparant de la cinquième place à Montpellier (0-1), Sainté s’est mis dans la peau du leader de ce mini-championnat à trois équipes qui prétendent sérieusement à la qualification directe en Europa League (avec Nice et Rennes, qui possèdent 1 point de retard). Et ils sauront s’appuyer sur la série de 13 matchs sans défaite, mais aussi et surtout sur la force de caractère des joueurs les plus expérimenté du groupe. C’est en tout cas ce que Jean-Louis Gasset espère de leur part et croit voir dans leur attitude à l’entraînement, pour finir le travail sur une très belle note.

Mais en face, les Bordelais paraissent revenir dans le coup. Après un passage à vide en mars, les faisant passer de la 7è à la 12è place, les hommes de Gustavo Poyet restent sur 4 rencontres de haut niveau en avril. Une série ponctuée de 3 victoires et une défaite, dont un succès probant à Montpellier. En s »imposant 1-3 sur la pelouse de la deuxième meilleure défense de L1, les Bordelais leur ont infligé leur plus gros revers de la saison à domicile. Les Bordelais ont également tenu la dragée haute au PSG, il y a deux semaines, ne s’inclinant que 0-1, sur un but évitable. Les Bordelais ont surtout l’occasion ou jamais de se placer dans la course à la sixième place, comptant 5 points de retard sur Nice et Rennes, à 3 matchs de la fin.

 

Le joueur en forme : François Kamano

Le n°11 girondin a inscrit 4 de ses 7 réalisations lors des 5 dernières rencontres. Pas le plus impressionnant des attaquants de son équipes, il sait cependant se faire oublier sur son aile gauche, pour repiquer dans l’axe et faire mouche. Il est d’ailleurs le grand artisan de la remontée de son équipe en avril, ayant marqué un doublé face à Lille (2-1), un but à Montpellier (1-2) et un penalty contre Dijon (3-1), la semaine dernière. De quoi être vigilant pour nos latéraux stéphanois, car si ça ne passe pas du côté de Kamano (avec Debuchy en face de lui), les Bordelais tenteront de percer à droite, le côté de Malcolm, auteur d’un but somptueux lors du naufrage 3-0 à l’aller en Gironde.

 

La stat de cet ASSE-Bordeaux

Les ASSE-Bordeaux sont réputés pour être des matchs sans vainqueur depuis le début du 21è siècle. Les deux équipes se sont séparés dos à dos à neuf reprises en 16 confrontations à Geoffroy Guichard depuis l’an 2000. Ce fût même le cas sur 4 des 5 derniers matchs dans le chaudron contre les Girondins. Et même si les deux clubs sont proches, notamment au niveau des supporters, il faudra l’emporter dimanche, si l’on ne veut pas voir revenir Nice et Rennes en embuscade.

 

ASSE-Bordeaux, coup d’envoi ce dimanche à 15h, à vivre en direct et en intégralité sur Activ, dès 14h45 pour l’avant match, avec Laurent.

Stéphane Ruffier battu sur le deuxième but girondin, signé Malcolm. Crédit photo : asse.fr

Journaliste