Avant ASSE-Toulouse : l’étau se resserre

Cabella et Diony sont buteurs ce soir, au Stadium de Toulouse. Les Verts enchaînent en cette fin septembre.
crédit photo : asse.fr

On touche bientôt au but, mais la traversée mouvementée de la saison est encore loin d’être accomplie. Les Verts accueillent Toulouse à 5 matchs de la fin, avec toujours en ligne de mire une qualification européenne, qui se resserre de plus en plus après la victoire rennaise en Coupe de France hier soir.

Seules les 4 premières places seront européennes

Car le succès du club breton, (6-5 aux tirs au but, 2-2 ap prolongations) contre le PSG a une incidence directe au classement de Ligue1. Désormais, seules les 4 premières places seront européennes, et sachant cela, les Verts sont dans les temps de passage. S’il ont 6 points de retard sur Lyon (3è), ils possèdent aussi 2 points d’avance sur l’OM. Et c’est bien cette avance là qu’il faudra conserver sur les coups de 19h, à la fin de cette rencontre face à Toulouse. Loin de se concentrer sur les autres, le coach Gasset le martèle : « Restons concentrés sur nous. Il nous reste 5 matchs, dont 3 à domicile. On a les cartes en main ». Mais à ce petit jeu où les nerfs seront mis à rude épreuve, l’ASSE possède un groupe de joueurs expérimentés (MVila, Debuchy, Ruffier, Perrin, Khazri), agrémentés de jeunes talentueux qui s’inscrivent dans la durée (Saliba). Mais des hommes qui sont à l’unisson pour être à 100%, même la semaine. Ce qui donne confiance, mais oblige dans le même temps le coach à « les freiner de temps en temps pour garder le jus le week-end ».

Toulouse, inconstant mais coriace

Mais pour rester placés à l’orée du mois de mai, les Verts feront face à des toulousains accrocheurs. Les Violets stagnent à une peu reluisante 15è place, mais sont pratiquement sauvés, et évolueront libérés pour ces derniers matchs. Et si le Téfécé est synonyme de première victoire verte à l’extérieur cette saison (2-3, le 25 septembre), c’est aussi un adversaire très coriace contre les gros de ce championnat. Emmenés par un virevoltant Max Gradel, les Toulousains ont réussi l’exploit de ne perdre qu’1-0 à Paris cette saison. Mais aussi être invaincus contre Lille (victoire 1-2 à Lille, puis 0-0 la semaine dernière au Stadium). Leur seule déroute a été enregistrée à Lyon (5-1, le 3 mars). Espérons donc que l’air d’Auvergne-Rhône-Alpes leur soit défavorable.

Les Verts ont donc les cartes en mains pour rêver encore plus grand cette saison. Espérons que la voie montrée par les jeunes hier (2-0 contre le TFC en coupe Gambardella) sera suivie. Après tout, ce sont eux l’avenir de l’ASSE…

Cabella et Diony sont buteurs ce soir, au Stadium de Toulouse. Les Verts enchaînent en cette fin septembre. crédit photo : asse.fr

Journaliste