Bordeaux – ASSE : pour juger de la qualité de ce millésime

crédit photo : asse.fr

Les Verts mettent le cap à l’Ouest ce mercredi soir, pour affronter les Girondins de Bordeaux dans le cadre de la 16ème journée de Ligue 1. Un déplacement compliqué sur une pelouse où les Verts n’ont gagné que trois fois depuis le début du XXIè siècle et où le PSG vient de perdre ses premiers points de la saison.

Avoir un sentiment de revanche

Les hommes de Jean-Louis Gasset ont 8 points et 5 places de plus que les Bordelais au classement, et pourtant, depuis dimanche soir et le match nul 2 partout des Girondins devant le PSG, la confiance a presque changé de camp. Conscient que Bordeaux aura « un temps faible dans le match qu’il faudra exploiter« , Jean-Louis Gasset se méfie d’une équipe auréolé par ce résultat positif, qui « permet de récupérer plus facilement » après seulement 72h de récupération. D’autant que les statistiques plaident en faveur des Girondins sur leurs terres. Jugez plutôt, la balance est largement déficitaire en terme de confrontations à Bordeaux : les Verts ne s’y sont imposés qu’à 14 reprises depuis 1937 et ont perdu 35 fois. Lors des cinq derniers déplacements en Gironde, les Verts n’ont gagné qu’une seule fois (1-4, février 2016) pour 4 défaites et 2 buts encaissés en moyenne à chaque match là-bas. Mais surtout, la saison dernière, la double confrontation perdue contre les Bordelais a inévitablement pesée dans le résultat final et la non-qualification en Coupe d’Europe. Les Verts s’étaient inclinés 3-0 à l’aller au Matmut Atlantique, au plus fort de leur crise sportive. Mais c’est surtout la défaite 1-3 au retour qui avait permis aux Girondins de prendre leur avance au classement, ce qui constitue aussi la dernière défaite des Verts à domicile (le 6 mai dernier).

Un déséquilibre à rétablir

Le passé étant une chose, c’est aussi la dynamique actuelle qu’il faut prendre en compte pour appréhender ce déplacement au Matmut Atlantique. Et force est de constater que les Verts subissent là aussi un déficit structurel. S’ils ont quasiment fait le plein à domicile, avec 6 succès, ils pêchent énormément à l’extérieur, où les Verts n’ont ramené qu’une seule victoire en 7 rencontres. Résultat, l’ASSE a deux visages dans ce championnat, avec une très honorable 2è place ex-aequo au classement des équipes à domicile, mais seulement la 17è place à l’extérieur. Un déséquilibre qui pourrait s’avérer très pénalisant au moment de distribuer les tickets européens en fin de saison. Et si l’analyse au sein de l’effectif est de dire « qu’à domicile, on joue à 12 contre 11 grâce au public » (selon Jean-Louis Gasset), « il est difficile d’expliquer cette dynamique » selon Olé Selnaes, qui voudra s’appliquer à le renverser dès demain soir en Gironde.

Les Verts ont donc une formidable occasion de se rapprocher du podium ce mercredi soir en cas de succès à Bordeaux. Le Montpellier-Lille et le Nantes-OM de cette 16è journée pourrait les y aider. À condition de ne pas se louper…sur un terrain où même le PSG y a laisser des points.

 

Les absents côté stéphanois : Loïc Perrin (reprise), Romain Hamouma (épaule) et Gabriel Silva.

crédit photo : asse.fr

Journaliste