Avant le 118è derby : Toutes les planètes sont alignées

IMG_avant derby activsade ASSE OL janvier 2019

C’est LE match de l’année quand on a l’habitude de retrouver Geoffroy Guichard tous les 15 jours. Le 118è derby est arrivé, et s’annonce comme l’un des plus excitants de ses dernières années. Avec LA possibilité, de repousser l’OL à 5 points au classement.

Tout le monde est sur le pont

La stat’ qui rassurera les supporters des Verts, c’est que pour la deuxième fois cette saison, personne ne manquera à l’appel au moment où Jean-Louis Gasset couchera les 18 ou 20 noms, qui composeront son groupe. Seule la réception de Reims (13è journée, le 10 novembre) a vu pareil embellie dans le groupe. Mathieu Debuchy, qui avait fait se poser quelques questions à son entraîneur avant Marseille, a suffisamment récupéré de son entorse contractée à Bordeaux (5 décembre). Période durant laquelle KMP a parfaitement assuré l’intérim. Cette bonne nouvelle se conjugue à l’excellente dynamique dans laquelle se présentent les Verts. Ils restent sur 4 victoires et 1 nul lors des 5 derniers matchs, et arrivent, surtout, à gagner sans être flamboyants (à Guingamp et contre Marseille). Certainement la marque d’une équipe qui a gagné en maturité et qui, peut sur un match comme le derby, élever suffisamment son niveau pour renverser l’une des deux seules formations françaises encore engagées en Ligue des Champions. Dernière source de motivation, le funeste 0-5 de la saison dernière reste en travers de la gorge, mais n’est plus de nature à paralyser, au vu des changements effectués depuis. Simplement rétablir une certaine fierté dans des confrontation à Geoffroy Guichard, qui restent largement à l’avantage des Verts (59 derby dans le Chaudron : 30 victoires, 13 nuls, et 16 défaites).

 

L’OL en mode surplace

En face, la dynamique est moins glorieuse. Si, à l’instar des Verts, les Lyonnais n’ont plus perdu depuis le 5 décembre (16è journée), ils restent à la traîne sur cette période par rapport aux Verts. Ils ont enchaîné 1 victoire (à Bourges en Coupe de France), 3 nuls et 1 défaites lors des cinq derniers matchs, mais sont surtout moins bien classés que les Verts sur cette période : Sainté est 2è au classement depuis le dernier derby (et 3è depuis sa dernière défaite), alors que l’OL est 7, avec 3 points de moins que les Verts. Ajoutons à cela le fait que les Lyonnais font preuve de quelques irrégularités flagrantes et un groupe qui paraît plus individualistes. Niveau disponibilité, Bruno Génésio devra faire sans Rafael (pubis) – expulsé à l’aller – et surtout avec un objectif en ligne de mire qui s’approche un peu plus chaque semaine, le 1/8è de finale de Ligue des Champions contre le Barça. De quoi faire lever le pied à certains ?

 

Ce qui est sûr, c’est que les Verts auront l’avantage du classement au coup d’envoi (+2 points) et tout un stade derrière eux. Le match se dispute à guichet fermé, grâce à la belle initiative du club de profiter de l’absence des supporters lyonnais, pour offrir les place du parcage aux associations. Toute les planètes sont donc alignées pour une performance exceptionnelle. Alors ne le jouez pas Messieurs, gagnez-le !

Journaliste