Avant Monaco – ASSE : prôner l’union sacrée sur le Rocher

Crédit photo : asse.fr

Alors que tous les ingrédients étaient réunis pour vivre une grande soirée de football – avec deux équipes qui visent une place en fin de saison et sont revanchardes après un résultat voire une série de résultats défavorables – les autorités ont décidé de gâcher l’esprit du foot. Espérons que les Verts sauront en faire abstraction demain soir.

 

Le contexte : entre revanche et le doux parfum européen

Les Verts, qui avaient encore le destin entre leurs pieds la semaine dernière, vont devoir cravacher désormais et espérer un faux pas de Rennes (5è) voire Nice (7è) pour se qualifier directement en Europa League. La victoire du PSG en Coupe de France ce mardi (2-0 contre Les Herbiers) a certes donné un coup de pouce et convertie la 6è place en strapontin européen, mais ce sera au prix d’un parcours du combattant pour parvenir en phase de groupe (2 tours préliminaires + un barrage, qui rapporteraient 705 000€ selon les critères financiers en vigueur cette saison). Mais avant de disserter sur tout cela, il faudra gagner les deux derniers matchs de la saison – ou en tout cas ne pas en perdre un seul – à commencer par ce déplacement à Louis II. Et la motivation ne sera pas difficile à trouver pour la bande au capitaine Perrin. Les Verts ont forcément envie de relever la tête après le coup de pied aux fesses encaissé contre Bordeaux (1-3) la semaine dernière, qui mettait fin à 13 matchs sans défaite. Les hommes de Jean-Louis Gasset auront donc à cœur de montrer qu’il ne s’agissait que d’un accident, et le coach pourrait en profiter pour faire tourner un peu l’effectif, et mettre certains joueurs au repos, pour revenir en pleine forme pour le dernier acte à domicile la semaine prochaine. Nul doute non plus que l’interdiction de déplacement du peuple vert et les mesquineries qui vont avec (fermeture des guichets ce samedi, arrêté préfectoral pour interdire tout supporter des Verts dans les Alpes-Maritimes et arguments douteux pour le justifier) motiveront aussi les troupes stéphanoises pour lutter envers et contre tous.

Mais les Verts ont aussi un coup à faire, contre une équipe monégasque qui accuse le coup de ses deux défaites de rang face au PSG en avril (3-0 en finale de Coupe de la Ligue, et 7-1 en championnat). Depuis, l’ASM – qui n’avait pas perdu en L1 entre le 29 novembre et le 15 avril – ont enchaîné 2 défaites et 1 nul très peu convaincants. Et leur ont surtout fait perdre la 2è place (directement qualificative en Ligue des Champions), avant de se reprendre dans la difficulté (1-2 à Caen), la semaine dernière. Il faudra donc faire attention à la bête blessée, et revancharde elle aussi.

 

Le joueur à suivre : Rony Lopes

Le milieu offensif portugais de 22 ans a enfin pris toute sa mesure cette saison à l’AS Monaco. Souvent aligné sur le côté, il dézone pour se placer en soutien de Falcao sur le front de l’attaque monégasque, il est de loin le joueur le plus décisif du mois et demi qui vient de s’écouler, pourtant marqué par de très grosses turbulances sur le Rocher (3 défaites, 2 nuls et 2 victoires seulement depuis le 31 mars). Rony Lopes a profité de cette période pour inscrire 3 de ses 13 buts en championnats. Mais il sait aussi se mettre au service du collectif quand il le faut avec 4 passes décisives délivrées depuis le début du championnat. L’arrière garde et au moins l’un des deux milieux récupérateurs verts devront se montrer attentifs envers un joueur qui aime se situer entre les lignes et prendre de la vitesse. Un poison dont il faudra rapidement trouver l’antidote.

 

La stat avant ASM-ASSE : 7 déplacements sans défaite pour les Verts

Les Verts, même s’ils ont eu un petit coup d’arrêt la semaine dernière, restent cependant sur 7 matchs sans défaite à l’extérieur (5 victoires à Amiens, Angers, Nantes, Strasbourg et Montpellier et 2 nuls à Lyon et Rennes). Une série qui laisse forcément « espérer de grandes choses à Monaco » (dixit le coach Gasset en conférence de presse). Reste que les Verts n’ont plus gagné à Monaco depuis le 12 septembre 2010. Mais toute série est faite pour se terminer un jour. Espérons que ce soit la deuxième citée pour le coup…

 

Les conférences de presse d’avant-match de Jean-Louis Gasset et Yann M’Vila :

Crédit photo : asse.fr

Journaliste