Basket : la Chorale logiquement battue à Dijon (69-59)

Georges Burellier

Quatrième défaite consécutive en ProA pour la Chorale samedi soir : les basketteurs roannais ont subi la loi de Dijon en déplacement (69-59), au terme d’un match où ils ont été menés de bout en bout. Jamais les hommes de Luka Pavicevic n’ont paru en mesure d’inverser la tendance chez le coleader du championnat, qui a compté jusqu’à 16 points d’avance dans le dernier quart-temps. Moins adroits, moins fluides dans la circulation de balle, les Choraliens avaient moins de talent et moins d’automatisme à faire valoir en attaque. Le nouvel intérieur US Zach Morley a apporté du scoring (15 points), mais la maladresse a globalement limité la force des frappes des Ligériens, à l’image de Pape Philippe Amagou (3 pts à 1/7 aux tirs). A chaque bonne séquence choralienne, un échec sur un panier facile ou une perte de balle évitable est toujours venu briser l’élan, quand ce n’était pas les deux qui se combinaient. Côté bourguignon, les inspirations d’un Mykal Riley (19 pts, 5 rbds et 3 pds), la précision d’un Andre Harris (14 pts à 4/4 à 3-pts et 5 rbds) ou encore la justesse de TJ Campbell (11 pts, 5 pds et 4 rbds) ont rappelé le fossé qui sépare une équipe de tête et un malclassé.

La Chorale conserve malgré tout une victoire d’avance sur les deux relégables, Antibes et Le Havre. L’équipe azuréenne est le prochain adversaire des Roannais, samedi 25 janvier à 20 heures à la Halle André-Vacheresse. Un match crucial dans la perspective du maintien en ProA.

Réaction

Torrell Martin

Georges Burellier

Journaliste
Commentateur des matchs de la Chorale de Roanne