Basket : l’ode de Laurent Pluvy à son groupe

Photo Georges Burellier

A l’heure de se déplacer à Brest ce samedi pour y affronter Quimper à l’occasion de la 26e journée de ProB, la Chorale de Roanne reste farouchement accrochée à la première place du classement, et ce malgré l’absence de son pivot Ferdinand Prénom. Cela fait plus d’un mois que les basketteurs roannais doivent composer sans leur pièce maitresse dans la peinture, et les règlements de la LNB limitent fortement les possibilités de le remplacer ; depuis le 1er mars en effet, la Chorale ne peut pas recruter un joueur ayant évolué en ProB ou Nationale 1 cette saison. Sur un marché des pivots français très limité en nombre, le club roannais ne peut donc faire appel qu’à un joueur évoluant en Jeep Elite, mais aucune formation n’est prête à libérer un intérieur JFL à ce stade de la saison.

Le staff de la Chorale est donc contraint d’atteindre le 18 mai, date de la dernière journée de Jeep Elite, pour pouvoir signer un pivot français libéré par un club dont la saison serait terminée. Il ne restera alors qu’un match à disputer en ProB, avant les Playoffs d’Accession… L’autre solution pour le leader de ProB ? Recruter un pivot étranger, mais il faudra alors placer hors de la feuille de match l’un de ses quatre Américains (Carlino, Jackson, Williams ou Nyakundi), scénario qui n’a pas les faveurs de l’entraineur Laurent Pluvy. Le coach roannais est en effet très attaché à son groupe et à l’osmose qui règne entre ses joueurs, une alchimie qui pourrait être mise à mal avec le recrutement d’un intérieur Bosman ou Cotonou. Nancy, rival de la Chorale pour la montée, a fait ce choix le mois dernier en allant chercher le Belgo-Marocain Khalid Boukichou afin de concurrencer le Nigérian Dinma Odiakosa, ce qui ne serait pas sans conséquence sur la vie du groupe lorrain. Une situation qui n’est pas prête de se produire à Roanne à écouter Laurent Pluvy à notre micro, qui fait l’éloge de ses joueurs qui viennent d’enchaîner trois succès de rang avant de rallier la Bretagne :

Saint-Chamond s’est repris

Une semaine après la défaite dans le derby à Roanne, Saint-Chamond a réagi à Boulloche avec une victoire devant Caen (72-64) vendredi soir. En l’absence de Makram Ben Romdhane, ce sont les jeunes Matteo Legat (17 points) et Bodian Massa (14 pts et 10 rebonds) qui ont tenu la baraque. Le club de la Vallée du Gier revient ainsi à une victoire d’Orléans et Nancy, battus vendredi à Chartres et Rouen. Victorieux face à Blois, Vichy-Clermont est désormais seul dauphin de la Chorale.

Photo Georges Burellier

Journaliste
Commentateur des matchs de la Chorale de Roanne