Bernard Stalter au chevet des artisans stéphanois victimes des manifestations

Photo ACTIV RADIO

Bernard Stalter, président national de la Chambre de métiers et de l’artisanat, a rencontré ce jeudi à Saint-Etienne des entreprises artisanales qui ont particulièrement souffert au mois de décembre. Et qui ont bénéficié d’un fonds de soutien d’urgence de ce réseau consulaire. « Je suis venu les soutenir aussi sur les difficultés qui les attendent samedi », à l’occasion du rassemblement annoncé de « gilets jaunes » et d’autres manifestants a-t-il déclaré.

Partisan d’une interdiction de manifestation pendant trois ou quatre samedis

« A Saint-Etienne, dix entreprises victimes de dégradations matérielles ont bénéficié de notre fonds de calamités, pour un montant de 14.000 euros. Et deux autres dossiers sont en cours d’instruction », a-t-il indiqué.

Le patron des artisans français en a profité pour lancer un appel au gouvernement : « trop c’est trop (…) ce 20ème samedi va fragiliser toute une économie ». « Je pense qu’il faut interdire pendant au moins trois ou quatre samedi toute manifestation. Pour qu’on puisse relancer un choc de confiance et qu’on puisse au moins dans ce pays lancer un plan anti-morosité », a conclu Bernard Stalter.

Photo ACTIV RADIO

Rédacteur en chef
Infos matinée