Biennale de la danse de Lyon : avant-première à Saint-Etienne d’un « oiseau pour la paix »

photo ACTIV RADIO

Plusieurs milliers de spectateurs ont suivi le défilé « Un oiseau pour la paix » qui ouvrait la Biennale de la danse de Lyon à Saint-Etienne, ce dimanche après-midi. Avant d’être intégré dans un cortège de danseurs beaucoup plus étendu, dimanche prochain dans la capitale régionale.

Ces 150 danseurs s’élanceront alors pendant 1h30 sur la presqu’île lyonnaise, de la place des Terreaux à la place Bellecour, en 2ème position du cortège général du Défilé pour la Paix.

Les oiseaux, symboles de la paix

Sur un air de musique électronique inspirée de la batucada, joué en live sur une scène mobile hissée sur un camion, une vingtaine de marionnettes d’oiseaux de toutes tailles, symbole de paix, ont à nombreuses reprises traversé le défilé pour venir à la rencontre des danseurs.

Ce dimanche, peu après 15h00, le défilé « Un oiseau pour la paix », des Ballets contemporains de Saint-Etienne dirigés par Mireille Barlet, s’est élancé de la médiathèque de Carnot jusqu’à la place de l’hôtel-de-ville pour cette avant-première. La chorégraphie alternait des accélérations et des mouvements plus lents, ponctués d’applaudissements du public. Derrière un petit groupe de danseurs avertis, une majorité d’amateurs arboraient des costumes flamboyants à dominante bleue, avec un dégradé de couleurs de rouge à jaune, portant haut dans le ciel stéphanois un message d’espoir gai et coloré.

 

photo ACTIV RADIO

Rédacteur en chef
Infos matinée