Bientôt des panneaux à message variable sur l’autoroute A 47 ?

Wikipedia

Ce jeudi, la commission consultative des usagers et de la sécurité routière s’est réunie en préfecture de la Loire afin de faire le bilan d’un an d’expérimentation de la vitesse à 90 km/h sur l’autoroute A 47.

Une expérimentation, lancée en novembre 2012, que la préfète de la Loire, Fabienne Buccio, a qualifié de « positive » : les accidents matériels ont baissé de 30 % ; la vitesse des automobilistes de 8 km/h.

En revanche, concernant le taux de respect de la vitesse : les chiffres ne sont pas bons. Une étude, confiée au centre technique de l’équipement, révèle que 30 % seulement des véhicules légers conduisent aux limitations indiquées sur l’A47 ; 40 % de poids lourds. Par ailleurs, de nombreuses personnes sondées (les maires de la Loire notamment) se montrent hostiles à un maintien de la vitesse sur l’autoroute rhodano-ligérienne. Dans ces conditions, les préfectures du Rhône et de la Loire pourraient rapidement faire le choix d’implanter des panneaux à messages variable… Comme le confirme ce témoignage de la préfète de la Loire, Fabienne Buccio.

Et pour financer ces panneaux à message variable, la préfecture de la Loire a bon espoir d’inscrire ces travaux dans le prochain contrat de projets Etat-Région. S’il était validé, le coût total de ce chantier serait d’environ 2 millions d’euros, nécessitant l’implantation d’une quarantaine de panneaux sur l’A 47. Le dispositif pourrait être opérationnel d’ici 2015… En attendant, une solution intermédiaire devra être trouvée. Faut-il maintenir la vitesse à 90, revenir aux 110 km/h d’origine ou encore imaginer une solution de panneaux intermédiaire ? La question doit encore être tranchée.

 CRÉDIT PHOTO: Wikipedia

Photo DR