Le trafic de stupéfiants en progression en 2018 dans la Loire

IMG_2350

Le trafic de stupéfiants en hausse dans la Loire sur l’année 2018 : c’est le bilan établi par La DDSP 42. Une année qui a notamment été marquée par deux gros démantèlements à Saint-Etienne : celui du réseau de la Rue Neyron en mars où 9 personnes avaient été écrouées, et dernièrement le 5 février, où les enquêteurs ont mis la main sur un autre réseau après des mois de travail en interpellant 22 personnes. Des démantèlements qui prennent longtemps. La justification de Noëlle Deraime, directrice de la sécurité publique dans le département :

Le retour de l’héroïne, un marché albanais

A retenir en quelques chiffres pour le département : 67 kg de résine de cannabis ont été saisis l’année dernière,  21kg de cocaïne ainsi que 26 kg d’héroïne. Une drogue qui fait son retour depuis 6 ans dans le paysage ligérien. Les explications de Frédéric Gonon, commissaire de police et chef de la sureté département de la Loire, adjoint en charge de l’investigation :

Sur Saint-Etienne, 803 usagers ont été interpellés sur l’année 2018. Dans la Loire, c’est la résine de cannabis qui est la plus consommée.

Journaliste
Infos après-midi