Bilan de la sécurité en 2015 : l’inquiétude autour des mineurs délinquants

Le procureur de Saint-Etienne entouré du préfet de la Loire et de la directrice de la DDSP

Les juges des enfants ont travaillé deux fois plus en 2015. En cause, la montée de la délinquance chez les mineurs. Ils ont 14, 13 et parfois même 12 ans et sont de plus en plus violents. Leur spécialité : les vols à l’arraché. 40% des personnes présentées pour atteintes aux biens ont moins de 18 ans. Un phénomène qui inquiète le procureur de la république de Saint-Etienne Jean-Daniel Régnault :

Moins de cambriolages mais plus de vols de véhicules

La préfecture de la Loire présentait ce mardi les principaux chiffres de la sécurité en 2015. Beaucoup de chiffres mais des axes importants à retenir, toutefois. Le nombre de cambriolages baisse de 18% de même que les violences urbaines comme les incendies de véhicules (-45% en zone police). Par contre, les atteintes volontaires à l’intégrité physique sont en augmentation comme les menaces-chantages (+25%), les escroqueries (12%). Sans oublier les vols de voiture : +4%. Pour le préfet Fabien Sudry, il faut continuer à porter plainte :

Autre indicateur à retenir : la montée du terrorisme en 2015. Le parquet de Saint-Etienne est passé de 1 fait enregistré en 2014 à 19 l’an dernier.

 

Le procureur de Saint-Etienne entouré du préfet de la Loire et de la directrice de la DDSP

Journaliste