Borde-Matin : un prolongement d’exploitation qui dérange

IMG_8139

Ce lundi 5 février aura lieu le Conseil Départemental de l’Environnement et des Risques Sanitaires et Technologiques (le CODERST). Une consultation où le cas de Borde-Matin, situé sur la commune de Roche la Molière, sera abordé. Suite à la demande de prolongement et de modification, déposés par Suez, des conditions d’exploitation de ce site d’enfouissement des déchets, nombreuses sont les communes de l’Ondaine contre ce projet. C’est le cas de Fraisses, la Ricamarie, Unieux, le Chambon Feugerolles et Roche-la-Molière. Les explications justement d’Eric Berlivet, maire de Roche-la-Molière :

Des nuisances pour les ligériens

Ce conseil sera donc l’occasion pour les acteurs concernés de se réunir et de faire entendre leur opposition à ce projet. Pour Arlette Bernard, Conseillère départementale, il fallait réagir bien avant :

En attendant le CODERST, le maire de Roche-la-Molière, Eric Berlivet, appelle les habitants au rassemblement ce samedi matin devant la marie de la commune, afin d’expliquer les enjeux d’un tel projet.

Journaliste
Infos après-midi