Candidats au Djihad : 2 à 4 ans de prison ferme

L'aéroport d'Andrézieux-Bouthéon / Photo DR

Les trois jeunes hommes, apprentis djihadistes, arrêtés à l’aéroport de Saint-Étienne en mai 2012 en ont été condamnés hier de 2 à 4 ans de prison ferme par le tribunal correctionnel de Paris. L’avocat général avait requis des peines de 2 à 6 ans ferme. La défense avait plaidé la relaxe ou des peines avec sursis.

Ils avaient été arrêtés sur le tarmac ligériens en mai 2012 alors qu’ils s’apprêtaient à embarquer pour la Turquie. Jugés depuis le 30 janvier devant le tribunal correctionnel de Paris, ils étaient poursuivis pour association de malfaiteurs en vue de la préparation d’actes terroristes.

L'aéroport d'Andrézieux-Bouthéon / Photo DR