Capteurs sonores à Saint-Etienne : La CNIL doit rendre son avis en septembre

Photo DR 
Manifestation contre les capteurs sonores le 11 mai 2019 à Saint-Etienne

Capteurs sonores : La CNIL ( La Commission nationale de l’informatique et des libertés de France ) devrait rentre son avis avant la fin du mois de septembre concernant leurs implantations à Saint-Etienne. Un avis qui devrait valider où non la phase de test prévu sur 2 mois dans le quartier Beaubrun-Tarantaize, où 3 capteurs sonores seraient déployés.

Un dispositif controversé

Une opération controversée : plusieurs actions des habitants avaient été menées avant l’été pour dire non à ces fameux capteurs, jugés intrusifs. Du coté de la municipalité, le but est clair : ces outils ont uniquement pour but de capter les bruits anormaux afin d’alerter au plus vite les secours ou la police et d’améliorer la sécurité des habitants.

Dans un communiqué publié ce jeudi, la ville de Saint-Etienne précise que « dans tous les cas, la décision de la CNIL qui sera prise établira un premier cadre normatif important et permettra, si nécessaire, d’apporter des modifications à l’expérimentation, pour assurer de manière rigoureuse la protection des droits et des libertés des personnes.« 

Photo DR Manifestation contre les capteurs sonores le 11 mai 2019 à Saint-Etienne

Journaliste
Infos après-midi