Ce samedi, c’est la journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes

maxresdefault

1 femme décède tous les 2,7 jours, sous les coups de son conjoints ou ex-conjoint en France. Dans la Loire, 7 situations de violences faites aux femmes sont traitées chaque jour. Un constat alarmant pour SOS violences conjugales 42, qui accompagne et aide ces victimes à s’en sortir. A l’occasion de la journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes, qui aura lieu ce 25 novembre, deux clips vidéo de sensibilisation ont été réalisés en collaboration avec les acteurs ligériens de cette lutte antiviolences. Josiane Guillaumond, bénévole au sein de SOS violences conjugales 42 a pris part à ce projet. Elle a elle-même subi de graves violences conjugales. Pour elle, cette campagne de sensibilisation est une revanche sur la vie  :

Ces clips vidéo seront d’ailleurs diffusés au stade Geoffroy Guichard ce vendredi dans le cadre de la réception de Strasbourg.

Pouvoir compter sur le réseau des taxis

Pour aider justement ces femmes à s’en sortir, les services de l’Etat, les collectivités territoriales ainsi que les partenaires et acteurs associatifs ont signé une convention ce jeudi, permettant la prise en charge du transport des victimes, bien souvent isolées et sans moyen de fuir ces situations de violences. On écoute Mathieu Peyrin, chauffeur de taxi qui participe à ce dispositif dans le roannais :

Dans la Loire, ce sont en moyenne 500 victimes qui sont accompagnées chaque année par SOS violences conjugales 42. Pour se faire aider, deux  numéros : le 3919, appel anonyme et gratuit, ou bien le 115.

 

 

Journaliste
Infos après-midi