Saint-Etienne : c’est la désertion dans la galerie Dorian

crédit photo : sainté-shopping

C’est un sujet qui revient régulièrement : la situation du commerce en centre-ville à Saint-Etienne. Cette fois, zoom sur la galerie Dorian à Saint-Etienne, et sa situation plus qu’alarmante. Pas moins de quatre magasins ont déserté ces-dernières semaines, dont les deux derniers ce week-end. Et il paraît difficile d’en voir le bout du tunnel.

Magasins éphémères et remises en cause

Oui, c’est la désertion dans la galerie Dorian, pourtant situé à deux pas de la place de l’Hôtel de Ville… Une enseigne culturelle et le coiffeur sont partis du jour au lendemain. Ce week-end, ce sont les deux magasins éphémères situés à l’entrée qui ont plié bagage… Leandro De Carvalho, gérant de Lison Edition, paraît un peu désabusé.

Et pourtant il n’a pas ménagé ses efforts pour apporter de l’animation dans la galerie.

Les clients aussi paraissent un peu désabusés. Et certains, comme Sophie n’hésitent pas à se remettre en cause.

Et d’apporter quelques propositions, avec notamment des créateurs et des boutiques indépendantes.

Seuls le Mary’s Coffee et la grande récrée sont encore dans la galerie.

Et pour combien de temps encore ? La Grande Récré doit partir à la fin de l’été. Le propriétaire, Affine, serait en négociation avec une enseigne de supermarché pour intégrer la galerie.

Izac revient à Saint-Etienne

A propos de commerces et toujours à Saint-Etienne, l’enseigne Izac va faire son retour, places Ursules. La marque de prêt à porter pour hommes va s’installer sur une surface de vente de près de 400 m2. C’est « le résultat d’une action efficace de la ville de Saint-Etienne qui accompagne ces implantations », se félicite le maire de la ville Gaël Perdriau.

crédit photo : sainté-shopping

Journaliste