Chantiers de la justice : le tribunal de grande instance de Roanne appelé à disparaitre, la colère des avocats

IMG_8276

Ras le bol chez les avocats du Barreau de Saint-Étienne. Ce jeudi matin, ils étaient une cinquantaine à se réunir sur les marches du palais de justice, aux cotés des greffiers et magistrats. Un rassemblement qui répond à l’appel national contre la réforme de la justice,  lancée par Nicole Belloubet, ministre de la justice. Ils déplorent le manque de moyen budgétaire. Une réforme qui pourrait éloigner encore plus la justice des citoyens et la déshumaniser, comme l’explique Karim Mrabent, bâtonnier de l’ordre :

Le TGI de Roanne appelé à disparaitre

Le Barreau qui défend à l’échelle nationale le maintien des 164 tribunaux de grande instance et des 36 cours d’appel en plein exercice. Dans la Loire, le tribunal de grande instance de Roanne est appelé à disparaitre :

Des projets de loi sur la simplification civile et pénale qui seront présentés au Parlement au mois de mars par Nicole Belloubet.

Journaliste
Infos après-midi