CHU de Saint-Etienne : les personnels des urgences rejoignent le mouvement de grève national

Photo ACTIV RADIO / Le CHU de Saint-Etienne

Les urgentistes du CHU de Saint-Etienne rejoignent le mouvement de grogne national qui s’étend. Ils ont décidé de se mettre en grève illimitée ce mercredi après-midi à la veille d’une manifestation prévue jeudi 6 juin à Paris.

Au cœur des préoccupations, la dégradation des conditions de travail au service des urgences. Cela se traduit par un manque criant de médecins, infirmiers et aides-soignant. Mais aussi par des insultes et des violences quasi-quotidiennes, nous confie un porte-parole du syndicat FO. Les urgentistes réclament aussi une prise en compte de la pénibilité du métier.

Une grève qui n’en est pas vraiment une

Pour montrer leur mécontentement, les personnels des urgences du CHU stéphanois ont décidé d’installer des affiches et de distribuer des tracts. Une manifestation pourrait aussi avoir lieu dans les jours qui viennent. En attendant, les urgences restent évidemment ouvertes et les consultations sont assurées malgré la grève. Des personnels sont automatiquement réquisitionnés pour assurer un service minimum.

La grève des services des urgences concerne désormais plus de 80 établissements dans toute la France.

Photo ACTIV RADIO / Le CHU de Saint-Etienne

Rédacteur en chef
Infos matinée