Chute mortelle sur l’ancien site de Duralex : le maire de Rive-de-Gier monte au créneau

Photo Facebook / ville de Rive-de-Gier / le maire Jean-Claude Charvin sur le site de Duralex

Un drame lundi après-midi à Rive-de-Gier… Un jeune homme de 27 ans a fait une chute mortelle de 7 mètres. Il se trouvait sur le toit de l’ancien site de l’usine Duralex. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances précises de cet accident.

Dans un communiqué, le maire de Rive de Gier Jean-Claude Charvin estime que cet « événement dramatique était inévitable depuis l’abandon du site et le refus de vente du liquidateur ». L’élu a immédiatement interpellé le Préfet de la Loire pour qu’il agisse et « intervienne auprès du gestionnaire du site ».

Charvin met la pression sur le liquidateur

Jean-Claude Charvin pointe du doigt les nombreux désagréments rencontrés sur le site de l’ancienne verrerie.  « Squats, incendies volontaires, pollutions environnementales en centre ville… » Cela fait 12 ans que ça dure, souligne l’édile ripagérien.  Le maire de Rive-de-Gier espère que « ce drame permette au liquidateur de prendre enfin conscience des nuisances quotidiennes subies et qu’il annule son appel afin que les collectivités puissent engager la dépollution et les démolitions ».

Photo Facebook / ville de Rive-de-Gier / le maire Jean-Claude Charvin sur le site de Duralex

Rédacteur en chef
Infos matinée