Cœur artificiel : une entreprise ligérienne a participé

coeur artificiel novaressort carnat

La société Novaressort, basée à Saint-Étienne a élaboré et fabriqué une des pièces qui composent le cœur artificiel de la société Carnat. Il s’agit d’un ressort qui assure l’étanchéité entre le cœur mécanique et l’artère principale du corps.

Basée à Saint-Étienne, l’entreprise a plus de 60 ans et emploie plus d’une trentaine de personnes. La créatrice de l’entreprise devrait d’ailleurs recevoir la légion d’honneur cette année.

Le cœur artificiel a été transplanté au patient cette semaine à Paris à l’Hôpital Georges Pompidou, et l’opération s’est très bien passée, aussi bien qu’une greffe habituelle. Dans les prochaines semaines, d’autres patients devraient également bénéficier de ce cœur artificiel. Aujourd’hui, 100 000 personnes en Europe et aux États-Unis ne peuvent pas recevoir de transplantation faute de greffons.

Retrouvez l’interview de Mr Philippe Basson directeur de Novaressort: