Conséquence du mouvement des gilets jaunes : plusieurs commerces à Saint-Etienne en procédure de sauvegarde

photo ACTIV RADIO

Y aura-t-il un acte 7 des gilets jaunes samedi prochain ? Le maire de Saint-Etienne Gaël Perdriau aimerait l’éviter et pour cela, il invité dans un communiqué le Préfet de la Loire à « ouvrir le dialogue ». On se souvient que les deux hommes ont eu des échanges tendus la semaine dernière à la suite de l’acte 5.

Cahiers de doléances jusqu’au 12 janvier en mairie

L’édile stéphanois appelle donc chacun à prendre ses responsabilités. Selon lui, « on ne peut pas continuer à tolérer les actions coups de poing et les débordements en marge des manifestations dont le coût économique, pour la France, se chiffre désormais en milliards d’euros », dit-il. Gaël Perdriau pointe aussi du doigt les tensions apparues samedi après-midi lorsque des Stéphanois, avec des enfants, se sont retrouvés au milieu des gaz lacrymogènes place Jean-Jaurès.

Par ailleurs, les cahiers de doléance ouverts en mairie pour que les citoyens puissent s’exprimer sont disponibles jusqu’au 12 janvier, c’est ce que fait savoir la ville de Saint-Etienne.

Les soldes d’hiver avancés ?

Le mouvement des gilets jaunes qui plombe le moral des commerçants… Notamment à Saint-Etienne où plusieurs commerces, en difficulté financière, ont entamé des procédures de sauvegarde selon nos informations. Le président national de la Confédération des commerçants indépendants a émis l’idée mercredi d’avancer les soldes d’hiver d’une semaine pour aider les commerçants. Au lieu de démarrer le 9 janvier, ils pourrait commencer dès le 2, la semaine prochaine donc.  

photo ACTIV RADIO

Rédacteur en chef
Infos matinée