Consommation : les Ligériens achètent de plus en plus sur internet

Photo ACTIV RADIO

Comment se portent les commerces de Loire-Sud et quelles sont les modes de consommation des habitants de la région stéphanoise ? La CCI vient de rendre publics les résultats de la 10ème enquête sur les comportements d’achat des ménages. Le Roannais n’est pas inclus. 1.400 foyers ont été sondés.

Budget annuel moyen des ménages : 12.900 Euros

Premier enseignement, à l’heure où l’on ne cesse de parler de pouvoir d’achat en berne, le potentiel de consommation est en progression : +9%. Le budget annuel moyen consacré par les ménages de Loire Sud se monte à plus de 12.900 Euros, soit une hausse de 4% depuis 2010. Les produits alimentaires représentent plus de la moitié de ce budget.  Ce potentiel de consommation grandit dans les secteurs où la démographie augmente : la plaine du Forez et l’Ondaine.

Pour ce qui concerne l’alimentaire, l’enquête de la CCI montre que les achats se font pour 70% en grande surface. Mais le drive a de plus en plus la cote. Et pour les produits non alimentaires, types TV, Hifi, informatique ou articles de sports, ce sont les achats en ligne qui explosent. Avec un chiffre d’affaires en 2017 de 153 millions d’Euros. C’est tout simplement trois fois plus que le chiffre d’affaires du centre commercial Centre Deux à Saint-Etienne.

Autre chiffre : 3,1 milliards d’Euros. C’est le chiffre d’affaires global de Loire Sud, dont les trois quarts sont réalisés sur le territoire de Saint-Etienne métropole. Le centre –ville de Saint-Etienne représente 11% du chiffre d’affaires de la métropole. A noter que la zone commerciale de Villars est leader,  suivie du centre-ville de Saint-Etienne et de Monthieu. Mais les chiffres d’affaires du pôle commercial d’Andrézieux, du centre-ville de Montbrison mais aussi des zones de Saint-Chamond et Firminy sont en hausse. A Feurs et à Centre-Deux, l’activité est en recul.

Photo ACTIV RADIO

Rédacteur en chef
Infos matinée